Infos utiles

Accueil/Infos utiles
Infos utiles2020-05-19T14:52:48+01:00

Pourquoi MyKot pour proposer ou trouver un kot ?

Pourquoi MyKot pour proposer ou trouver un kot ?

Proposer un kot sur MyKot
Trouver un kot sur MyKot

Questions fréquemment posées sur MyKot

F.A.Q. Propriétaires2018-01-15T12:49:09+01:00

MyKot est le nom du site de mise en location de logements étudiants, accessible via la page d’accueil de ce site, c’est le projet de la Plateforme logement étudiant, une ASBL soutenue par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que par la quasi-totalité des institutions d’enseignement supérieur à Bruxelles (Universités, Hautes Ecoles, Ecoles supérieures des Arts).

Quand on parle de MyKot, on parle du site de mise en location de logements, quand on parle de la PLE, on parle de l’association à l’origine de ce projet.

Ceci a été développé pour ceux qui auraient plusieurs kots dans le même immeuble.

Une fois que vous avez introduit l’adresse de votre immeuble, sans oublier de l’enregistrer, le système reconnait automatiquement l’adresse et vous la propose, après avoir tapé les premières lettres de celle-ci.

Si l’adresse n’est pas reconnue dans l’ajout du kot, c’est que l’adresse est introduite différemment que pour l’immeuble. Ou l’enregistrement de l’immeuble n’a pas eu lieu.

Cet enregistrement est obligatoire sans quoi, vous ne pourrez introduire les données de votre kot. Dans ce cas, vous recevrez, un message d’erreur de type « adresse non reconnue ».

Non. Notre politique est la suivante : un kot = un.e étudiant.e = un bail.

Bien sûr, si vous avez plusieurs chambres, vous pouvez proposer une colocation de fait, mais dans ce cas nous vous demanderons d’introduire une annonce par chambre / kot elle-même lié à un bail individuel.

Exemple : 3 chambres = 3 annonces = 3 baux. Ceci est fait de manière à responsabiliser chaque étudiant. (À qui incombe la responsabilité d’un dégât lorsque l’on signe à plusieurs ? etc.). Ainsi, chaque étudiant est garant de sa propre partie du logement.

Ceci a été créé pour ceux qui auraient plusieurs chambres dans le même immeuble et permet d’avoir une référence pour les différencier.

Exemples : 1,2,3 ou A,B,C ou bien encore Kot 1, Kot 2, Kot 3, etc.

Oui, en cliquant sur le numéro du kot dans votre espace personnel sous votre onglet MyKot, vous verrez au-dessus des photos l’option « dupliquer ».

Toutefois, veillez toujours à modifier la référence du kot et idéalement les photos afin de les différencier (ainsi que d’autres éléments).

Si c’est un kot étudiant, la superficie est celle de la chambre uniquement, ce qui permet de différencier les espaces. S’il y a plusieurs chambres, dans le même appartement, elles seront de cette manière plus facile à différencier. N’hésitez pas à mentionner la superficie totale de l’appartement dans les remarques et en toutes lettres.

Dans le cas d’un studio, par contre, la superficie sera indiquée pour toute la surface habitable, commodités comprises.

La chambre d’étudiant se situe chez le propriétaire ou dans un appartement aménagé avec plusieurs chambres (kots). La différence essentielle réside dans les commodités partagées alors que pour le studio, elles sont privatives (SDB, Toilette, cuisine).

C’est synonyme de « publié/non publié ». Cette option vous permet de publier directement ou non votre annonce. Cela peut être utile si votre kot est loué pour le moment et que vous souhaitez tout de même enregistrer votre annonce sans pour autant qu’elle soit visible directement pour les étudiants. Dès que le kot se libère, vous aurez l’occasion de rendre votre annonce visible en cochant cette option.

Le système ne l’oblige pas pendant une période d’un mois. Toutefois, nous vous conseillons vivement de le faire le plus rapidement possible, ainsi votre annonce sera beaucoup plus attractive. De plus, nous publions des annonces (sans coordonnées) sur les réseaux sociaux ou tout simplement en « kots à la une » sur notre page d’accueil. Mais, pour ce faire, nous ne choisissons que des annonces avec photos.

Dans le haut des deux formulaires (immeuble et kot) un champs (Ajouter une photo) vous permet de charger des fichiers et/ou d’ajouter de nouveaux fichiers.

Veillez toujours à remplir le champ « ALT » (qui se situe en dessous de la photo) sans quoi votre photo ne s’enregistrera pas. Nous vous conseillons de le faire comme tel : « kot – adresse de votre bien » ou « logement Étudiant- adresse ».

Le fait de rajouter le mot kot ou logement étudiant devant favorisera le référencement de votre annonce et par extension de tout le site, sur les moteurs de recherche comme Google (Google ne lit pas les « images » mais bien les balises ALT).

Oui. Les photos de l’immeuble sont communément des photos de façades, ou de l’extérieur du logement, alors que celles du kot seront plutôt celles prises à l’intérieur du logement, ce sont les plus importantes.

Non, vous pouvez ajouter autant de photos que vous le désirez, du moment que le poids de chacune ne dépasse pas 6Mo.

Sous MAC, via l’aperçu vous pouvez sélectionner l’outil « ajuster la taille » représenté par un carré avec 2 flèches. Sous Windows, vous pouvez utiliser les programmes « Paint » ou « Picasa ».

Vous pouvez également envoyer vos photos ainsi que votre adresse email et l’adresse de la chambre à info@ple.brussels, pour que l’un des membres de notre équipe puisse faire le nécessaire.

Sous l’onglet « Accueil », dans le groupe Image, cliquez sur Redimensionner. Dans la boite de dialogue, il suffit de cliquer sur Redimensionner et incliner, ensuite vous activerez les modifications en cochant la case. Conserver les proportions pour que l’image redimensionné ait les mêmes proportions que l’image d’origine.

Si la case à cocher : « Conserver les proportions » est activée, vous devrez seulement entrer la valeur horizontale (largeur) ou la valeur verticale (hauteur). L’autre zone de la partie Redimensionner est mise à jour automatiquement. Effectuez l’une des actions suivantes dans la zone Redimensionner, puis cliquez sur OK.

Il n’existe pas encore de fonction de rotation automatique des images sur notre site. Nous vous conseillons donc de les adapter par vous-mêmes, avant de les ajouter sur MyKot.

Non, les champs obligatoires sont ceux marqués d’un astérisque. Toutefois, plus votre annonce sera précise, plus vous éviterez les questions en aval de la part des étudiants. C’est valable également pour les photos, elles ne sont pas obligatoires (dans le premier mois de votre inscription) mais votre annonce aura plus d’impact auprès des étudiants si elle est illustrée par des photos.

Les deux formulaires comportent une partie « remarques », où vous aurez la possibilité de préciser plus amples informations concernant votre kot. Toutefois, nous nous réservons le droit de modifier certaines choses ou tout simplement de ne pas approuver votre annonce si nous considérons vos propos comme étant discriminants ou inappropriés.

Dans votre tableau de bord qui se situe sous l’onglet « MyKot » vous avez la possibilité de vérifier les informations que vous avez introduites et de les modifier, si nécessaire. Pour vérifier que l’annonce est « en ligne » pour les étudiants, nous vous conseillons de faire une recherche en introduisant l’adresse de votre dans la page d’accueil, dans le champ : « rue » ou en cliquant sur le numéro du kot dans votre espace personnel, vous accéderez directement à votre annonce telle que l’étudiant la percevra sur notre site.

Oui. Depuis juin 2017, les annonces qui ne seront pas mises à jour au-delà de 28 jours seront automatiquement rendues « invisibles ». Ce système a été introduit afin de garder les annonces à jour et ainsi de garantir des informations fiables pour les étudiants. Bien sûr elles restent accessibles sous votre onglet « MyKot » mais elles ne seront plus publiées en ligne.

Une option est disponible sous votre onglet MyKot afin de sélectionner rapidement vos kots et les mettre automatiquement à jour. Un simple clic une fois par mois sera donc suffisant.

Attention, si vous n’avez pas ajouté de photos après un mois d’inscription, cette mise à jour ne sera pas prise en compte. Votre annonce restera donc « invisible »

Dans votre tableau de bord, à droite de vos immeubles et kots, il est indiqué « modifier » en surbrillance et en rouge, cliquez dessus afin d’accéder au formulaire et le modifier si nécessaire. Cette fonction est utile pour ajouter des photos ou pour modifier la visibilité de votre annonce.

Il est impératif d’ajouter un kot, après avoir cliqué sur « ajouter un immeuble » afin de les distinguer dans votre tableau de bord. Le système considère votre annonce incomplète si vous n’avez pas rempli les deux formulaires (du moins les champs obligatoires). De plus, l’immeuble sera symbolisé par l’adresse en surbrillance et le kot, par le numéro en surbrillance.

Ce sont des filtres. Le champ : « À approuver » vous permet de filtrer vos annonces approuvées ou non par notre équipe. Le champ « visibilité » vous permet de voir les annonces que vous avez rendues visibles ou non (publiés ou non).

L’approbation de vos biens se fait par notre équipe et permet d’éviter les abus ou les erreurs. Les membres de l’équipe surveillent ainsi le contenu mis en ligne par les bailleurs et nous avons pour mission fondatrice d’agir dans l’intérêt des étudiants. L’approbation s’opère généralement assez rapidement sauf si nous avons des doutes quant à vos conditions de location et que celles-ci nécessitent une réflexion en interne.

Sous l’onglet « Mon profil » vous pouvez choisir d’y avoir recours ou non (n’hésitez pas à le consulter par le biais de ce lien : https://ple.mykot.be/modules/custom/mk_contract/contract_models/ple/fr.pdf).

Oui, cela a son importance sans quoi, vous ne pourrez pas être contacté par les étudiants, intéressés par votre annonce. De plus, vous aurez la possibilité de cette manière de pré-remplir le contrat de bail proposé par la PLE, si vous choisissez de l’utiliser.

Il suffit de contacter notre équipe au numéro général 02/650 43 56 ou de nous envoyer un e-mail à info@ple.brussels, afin de vous fournir un nouveau mot de passe.

La fonction de recherche générale se base sur les kots disponibles pour l’année académique en cours ou à venir (le changement se fait à partir du mois d’avril). Il est impératif de délimiter une période de disponibilité, (date de début et de fin) sans quoi votre annonce n’apparaitra pas dans notre base de données. Vous pourrez toutefois, négocier cette période, en le précisant dans la partie remarque de votre annonce. Exemple : Possibilité de négocier la période du contrat de bail.

Vous pouvez modifier votre annonce via votre tableau de bord (voir plus haut) et vous diriger tout en dessous du formulaire, sous le titre « visibilité » la rendre invisible. Elle ne sera alors visible que pour vous et les administrateurs. Cette fonction vous permettra de remettre le kot en location l’année suivante, sans devoir tout ré-encoder.

Cela peut servir aux étudiant.e.s musiciens de savoir si le kot est +/- adapté à cela (bonne isolation acoustique ou pas ou peu de voisins). Toutefois, nous remarquons que la plupart des propriétaires cochent « non ». Cela ne veut cependant pas dire que jouer de la musique sera interdit dans le kot, tout simplement parce que c’est illégal.

Vous trouverez des informations essentielles dans notre modèle de contrat de bail. Pour le reste, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

La PLE gardera toujours une approche légaliste.

Le certificat de performance énergétique des bâtiments (PEB en Wallonie et Bruxelles – EPC en Flandre) est un document qui attribue un score énergétique (indice chiffré) à une habitation existante. Ce score énergétique est illustré par une échelle colorée allant du vert (peu énergivore) au rouge (très énergivore). Celui-ci a pour rôle de sensibiliser les propriétaires, acheteurs et locataires, afin de leur permettre de mesurer au mieux la qualité énergétique de l’habitation visée et de l’environnement. C’est un document obligatoire pour toute transaction immobilière. Il est délivré par un indépendant.

Plus d’informations sur : http://www.controle-peb.be

Vous pouvez nous contacter pendant nos heures d’ouverture :

Du lundi au vendredi de 9h À  12h30 et de 13h30 À  15h30, au 02/650 43 56 ou par e-mail : info@ple.brussels nous nous ferons un plaisir de vous aider.

F.A.Q. Étudiant.e.s2018-01-21T10:14:17+01:00

MyKot est le nom du site de mise en location de logements étudiants, accessible via la page d’accueil de ce site, c’est le projet de la Plateforme logement étudiant, une ASBL soutenue par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que par la quasi-totalité des institutions d’enseignement supérieur à Bruxelles (Universités, Hautes Ecoles, Ecoles supérieures des Arts).

Quand on parle de MyKot, on parle du site de mise en location de logements, quand on parle de la PLE, on parle de l’association à l’origine de ce projet.

Non il ne faut pas passer par l’équipe PLE. En principe, si le propriétaire a bien rempli son profil, ses coordonnées se trouveront dans son/ses annonces (en bas à droite) à partir du moment où vous êtes inscrit en tant qu’étudiant.e sur le site (c’est gratuit !!!). Toutefois, cela arrive qu’il ou elle oublie de remplir ces données malgré nos rappels. Si c’est le cas, passez nous un coup de fil au 02/650 43 56 ou envoyez-nous un mail à info@ple.brussels  et nous nous ferons un plaisir de vous transmettre l’adresse mail avec laquelle le propriétaire s’est enregistré.

Oui. Lors de l’inscription, votre lieu d’études vous est demandé mais ce n’est pas un champ obligatoire. Vous pouvez donc vous inscrire sur MyKot et chercher votre kot sans être régulièrement inscrit en tant qu’étudiant.e. Toutefois le propriétaire vous demandera peut-être des preuves de votre inscription ultérieurement.

Non. Dans la recherche, sur la page d’accueil de MyKot, il suffit de cliquer sur « rechercher » pour obtenir tous les kots disponibles. Il ne faut pas forcément choisir de critères au préalable. A vous de sélectionner ensuite entre tous les kots proposés, en fonction de la proximité de votre lieu d’études (ou tout autre critère que vous pourriez juger plus utile). A l’inscription, ce champ n’étant pas obligatoire, vous n’en aurez pas besoin pour finaliser la procédure (et ainsi avoir accès aux coordonnées des propriétaires !).

Oui mais chacun.e son bail. Notre politique est la suivante : un kot = un.e étudiant.e = un bail. Si vous trouvez plusieurs kots dans le même immeuble ou plusieurs chambres dans le même appartement avec un partage des communs, ce sera une colocation de fait, mais chacun.e est responsable de sa partie via son propre bail. Cela peut éviter d’être tenu.e responsable de dégâts que vous n’auriez pas commis. De plus, la colocation comme on l’applique communément (plusieurs personnes signent un même bail) n’est pas bien encadrée par la loi en termes de bail étudiant et la législation est en train de changer et de se préciser. Nous avons donc préféré garantir une certaine sécurité.

Si vous avez déjà votre cokotteur/teuse, n’hésitez pas à le signaler lorsque vous contactez le propriétaire.

Plusieurs options (avec + ou – d’infos) : soit directement dans les résultats de votre recherche via les annonces portant le même titre (les titres correspondent aux adresses, seule la référence du kot change), soit dans les annonces mêmes tout en dessous il y a un tableau qui s’intitule « autres kots dans cet immeuble », soit via le tableau « caractéristiques » dans les annonces, vous verrez à combien de personnes les communs sont partagés. Nous vous conseillons de combiner ces différentes méthodes parce qu’elles vous donnent différentes infos.

Les charges fixes sont celles qui s’élèvent tous les mois au même montant. Les charges variables sont celles qui dépendent de votre consommation et qui peuvent faire l’objet d’une réévaluation. Parfois, les charges fixes peuvent aussi être réévaluées. Elles sont aléatoires et ces informations sont remplies librement par le propriétaire. Un type de charge peut être considéré comme fixe dans une annonce et variable dans une autre. Bien sûr, plus le logement est grand plus vous devrez consommer d’énergie (électricité, chauffage, etc.) et plus vos charges augmenteront. Dans certains cas, les charges sont comprises dans le loyer. Toutefois si quelque chose ne vous paraît pas clair, nous vous encourageons à contacter le propriétaire pour lui poser vos questions ! C’est avant tout pour plus de transparence que nous avons fait cette distinction sur notre site afin d’éviter les coûts cachés.

La chambre d’étudiant se situe chez le propriétaire ou dans un appartement aménagé avec plusieurs chambres (kots). La différence essentielle réside dans les commodités partagées alors que pour le studio, elles sont privatives (SDB, Toilette, cuisine).

A partir du mois d’avril, les kots en ligne sont ceux disponibles pour l’année académique suivante. Toutefois, le contrat de bail étudiant classique dure normalement un an, dès lors si vous êtes précoce, vous pouvez toujours « réserver » un kot qui vous intéresse pour l’année suivante. Si vous avez un coup de coeur, n’hésitez pas à contacter le propriétaire pour savoir comment il s’est arrangé avec l’actuel locataire.

Votre premier contact restera toujours votre lieu d’études compte tenu du fait que chaque institution a sa propre politique et ses solutions en la matière. Toutefois, s’ils ne peuvent vous aider en matière de logement, sachez que sur MyKot il existe une option « location de courte durée » que vous pouvez cocher directement sur la page d’accueil. Si vous n’êtes pas certain.e que la période convienne au propriétaire, contactez le.

Le mieux est toujours de vous adresser au service logement ou au service social de votre lieu d’études. Il existe d’autres solutions comme l’Agence Immobilière Sociale Étudiante qui peut vous trouver un kot à louer 30% moins cher que les prix du marché, sous réserve de prouver vos revenus. Appelez nous pour obtenir plus d’informations à ce sujet.

L’équipe de la PLE vérifie toutes les annonces avant de les publier sur MyKot. Toutefois, il arrive que certains propriétaires effectuent des modifications après notre validation et vu le nombre d’annonces présentes sur le site nous ne pouvons pas tout voir. Dès lors nous comptons vivement sur vous pour nous faire part de vos éventuels doutes. Contactez nous sans hésiter.

Ne signez jamais un contrat qui ne vous parait pas clair ou pas correct ! La PLE a mis en ligne un contrat de bail étudiant homologué, consultable ici. Nous encourageons les propriétaires à l’utiliser, toutefois nous ne pouvons pas les obliger à le faire. N’hésitez pas à comparer le bail qui vous fait douter avec celui de la PLE et/ou à vous adresser à vos parents et/ou à nous contacter !

Il y a discrimination lorsqu’une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre sans justification objective. La législation belge interdit de traiter différemment une personne en raison de critères dits « protégés »[1], à savoir la nationalité, la prétendue race, la couleur de peau, l’état civil, l’âge, la conviction religieuse…[2] 

Ainsi, le candidat locataire qui se voit refuser un logement en raison de sa couleur de peau, de son origine, de son orientation sexuelle ou de son état civil, est victime d’une discrimination directe[3].

Un candidat locataire malvoyant qui se verrait refuser un logement au motif que les « animaux sont interdits dans l’immeuble » est victime de discrimination indirecte.

Le propriétaire qui demande à une agence de refuser de louer à un candidat locataire bénéficiant du CPAS sera poursuivi pour injonction à discriminer[4].

Le candidat locataire qui se verrait refuser un logement au motif que son ou sa partenaire présente un des critères protégés est victime d’une discrimination par association. 

Ces comportements illégaux sont passibles de sanctions tant civiles et pénales. »

[1] Loi du 30 juillet 1981 tendant à réprimer certains actes inspirés par le racisme et la xénophobie, M.B., 8 aout 1981, p.9928 ;  Loi du 10 mai 2007  tendant à lutter contre certaines formes de discrimination, M.B., 30 mai 2007, p.29016. 

[2] Il existe 19 critères.

[3] Art. 4, 6° de la loi du 30 juillet 1981 tendant à réprimer certains actes inspirés par le racisme et la xénophobie. 

[4] Art. 4,12° de la loi du 30 juillet 1981 tendant à réprimer certains actes inspirés par le racisme et la xénophobie.

__________

Si à la lecture de ces définitions, vous pensez être victime de discrimination, nous vous invitons à contacter le MRAX ou UNIA  et à nous le signaler.

Appelez nous durant nos heures de permanence téléphonique : du lundi au vendredi de 9h à 15h30, au 02/650 43 56 ou par mail à info@ple.brussels  et nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Nos actualités